Déplacement de la Ministre du Travail en Savoie : à la rencontre des saisonniers

La Ministre du Travail, Myriam El Khomri, était à Chambéry ce vendredi 7 octobre pour marquer les avancées récentes sur la situation des travailleurs saisonniers.

dsc_5864Arrivée en train, la Ministre a commencé sa visite par l’aéroport de Chambéry-Aix. L’aéroport est en effet un important gisement d’emplois saisonniers. En pleine saison d’hiver, le site reçoit jusqu’à plus de 10 000 passagers par jour les week-ends. C’est l’équivalent de la fréquentation quotidienne du dixième aéroport français ! Mais cela ne dure que les samedis et dimanches, et uniquement sur les 17 semaines de la saison hivernale. Cela explique le recrutement de 260 saisonniers à l’approche de chaque fin d’automne. Il s’agit pour beaucoup d’étudiants (le site de Technolac de l’Université de Savoie Mont Blanc est en face de l’aéroport)- qui trouvent là des contrats de 15 à 20 heures par semaine qui complètent leurs revenus et financent une part de leurs études.

dsc_5971La ministre est venue se rendre compte de cette problématique particulière, où vingt métiers saisonniers s’activent ensemble pour assurer la qualité et la sécurité d’accueil des 215 000 passagers de la plateforme savoyarde. Les dirigeants de Vinci Airport, la société délégataire du Conseil départemental, ont souligné l’importance de la formation, et l’importance d’avoir aussi des saisonniers qui reviennent d’une saison à l’autre (un sur deux revient à l’aéroport). A noter, tout particulièrement, l’utilisation pour ces formations de maquette d’escalier mécanique conçue par les élèves du Lycée Monge à Chambéry…
La sécurisation des contrats des saisonniers est d’ailleurs un sujet traité dans la loi Travail examiné au printemps dernier, sujet qui intéresse autant les employeurs que les salariés (nul besoin de former un salarié déjà expérimenté, et pas de temps d’adaptation non plus lorsque l’on connait l’entreprise).

Loi sur la formation professionnelle

Devant les techniciens de l’aéroport et les jeunes employés sur le site, Myriam El Khomri a d’ailleurs souligné l’importance de la loi de 2014 sur la formation professionnelle, dont l’objectif était d’améliorer l’utilisation des crédits de formation, afin qu’ils servent en priorité aux demandeurs d’emplois, avec l’objectif premier qu’ils retrouvent un poste, notamment dans les métiers en tension, où les entreprises ont du mal à recruter. “Il faut former selon les besoins des entreprises, selon les besoins des bassins d’emploi” a rappelé la ministre.

Myriam El Khomri s’est ensuite rendue au Forum de l’Emploi au Phare, rencontrant demandeurs d’emplois et employeurs, dans une ambiance détendue, multipliant les “selfies”. On ne rencontre pas tous les matins une ministre en allant chercher du travail…


dsc_0966   dsc_0936   dsc_5926   dsc_0989

dsc_0028